Pour dormir, j'avais cherché un hôtel bien situé, et j'ai profité d'une offre de Voyage Privé pour l'hôtel Vincci Baixa, situé idéalement juste à côté de la Place du Commerce dans le quartier de la Baixa. Même pas 100€ la nuit pour 2 avec les petits déjeuners, ça me paraissait pas mal pour un hôtel de cette gamme, surtout après avoir lu les bons avis sur TripAdvisor. Bien sûr, à Lisbonne, il y a plein d'autres petits hôtels beaucoup moins chers et plus typiques! Mais celui-ci nous a bien plu: chambre nickel même si petite, personnel charmant et attentif, rue calme, situation parfaite, petit déjeuner succulent! Je le recommande même si le wifi dans la chambre était trop faiblard pour mon smartphone.

P1010080

 P1010072

P1010081

Côté restauration, il semble que la réputation de becs sucrés des Portugais n'est pas usurpée! Beaucoup de salons de thé, de confeitaria, de cafés pour faire des pauses gourmandes, trèèèès bienvenues lorsqu'on passe ses journées à monter et descendre pour découvrir la ville, et aussi lorsqu'il se met à pleuvoir des trombes toute la journée.

Notre première pause fut dans la mythique Confeitaria Nacional, place Rossio, fondée en 1829! Le cadre est très chouette avec son comptoir et ses vitrines, les salles du salon de thé à l'étage sont cosy comme il faut, mais à la première bouchée de nos gâteaux, quelle déception! Nous qui pension être entrés dans le temple de la pâtisserie avons été bien déçus: ma tarte à l'orange n'avait que le goût du sucre... Heureusement, les cafés serrés (bicas) étaient parfaits et l'addition très douce. Peut-être que nous aurions dû choisir les pasteis de nata... A retenter la prochaine fois!

P1010256

P1010257

P1010258

P1010261

P1010264

Lors de notre virée à Belém, nous sommes évidemment allés dans l'autre insitution de la gourmandise locale: Pastéis de Bélem, fondée elle en 1837 et dont la déco ressemble bien à sa voisine de Lisbonne, si ce n'est qu'elle est bleue. Nous avons grignoté de limonada, pastéis de Bélem, ces fameux petits flans, crémeux et succulents, et de pastéis de bacalhau (beignets de morues), chauds et tendres à souhait. La salle où nous étions ressemblait assez à une cantine, et le nombre impressionnant de couverts donne un air d'usine à cet endroit, mais la qualité des produits efface tout ça. A ne pas rater donc. Et on peut même acheter des pastéis de Bélem à emporter dans une petite boîte.

P1010431

P1010429

Lisbonne3

P1010428

Un petit tour lundi sous la pluie dans la Vertigo café, dans un chouette quartier à côté de la place Do Carmo: ambiance vintage, fauteuils accueillants, wifi à volonté, chocolat chaud très bon et cheesecake framboise roboratif à souhait.

20130304_162406

Et pour finir avec les pauses sucrées, un arrêt au Starbucks (ben oui, y en a pas à Nantes!) situé dans la gare du Rossio, qui est un bâtiment assez intéressant. Un endroit parfait pour l'observation de la jeunesse lisboète (enfin celle qui a les moyens de se payer une boisson chaude à 4€ alors que l'expresso est à 0,90€ ailleurs...)

P1010470

Côté restauration salée, nous avions repéré quelques adresses avant de partir, mais les aléas de nos balades, le fait que le dimanche soir, pas mal de restos sont fermés, et que le vendredi soir, ils sont complets, ont fait que nous avons improvisé!

Le premier soir, nous sommes arrivés tard à notre hôtel et sommes repartis tout de suite dîner dans le quartier du Bairro Alto. Nous n'y avons trouvé que des restos sympas complets ou des gargottes moyennement avenantes, nous nous sommes alors rabattus sur la Cervejaria Trindade, un restaurant immense situé dans un ancien couvent. Le lieu est étonnant, avec plein de grandes salles décorées d'azulejos typiques, le menu est rempli de plats "traditionnaux", et j'imagine aisément des cars de touristes déferler ici pour le déjeuner. Mais ce soir-là, la clientèle était aussi constituée de nombreux portugais, en famille ou en couple, qui dégustaient des fruits de mer ou des steaks à la portugaise. Nos plats étaient plutôt bons (et baignant dans l'huile), mais l'addition s'est révélée aussi salée que leur morue. Plutôt à éviter sauf si vous ne savez pas où aller et que vous avez très faim.

P1010077 

Vendredi soir, nous avions eu la bonne idée de réserver pour le samedi soir dans le Chiado au Sea me, une "poissonnerie moderne" comme ils le revendiquent. Ambiance hype, déco épurée, personnel charmant, ambiance DJ très cool. Quel plaisir de choisir sa sole parmi tous les poissons présentés sur l'étal et d'attendre en dégustant des sashimis de coquilles saint-jacques hyper fraîches que son poisson soit grillé. Fraîcheur des produits garantis, prix très abordable pour ce genre d'endroit et de produits. Je recommande vivement!

P1010317

Lisbonne2

 Un midi, lors d'une journée ensoleillée, nous sommes tombés sur Portas do sol, son immense terrasse panoramique à la vue superbe, ses canapés profonds, et son moscatel délicieux. Dur dur de repartir d'un tel endroit ! 

P1010183

P1010176

P1010179

P1010181

Et un autre midi, lors d'une journée très pluvieuse celle-ci, nous sommes arrivés transis et trempés sur la place Principe Real et avons trouvé refuge dans un ancien kiosque sous les arbres au milieu du beau square de cette place. Nous avons choisi un risotto de bacalhau, de la bacalhau a bras, 2 limonadas et une sangria. La serveuse a été adorable, les plats délicieux et trèèèès copieux, l'addition très très douce (17€ pour tout ça, et 2 cafés!)

Lisbonne

Côté shopping, nous avions repéré quelques adresses incontournables comme A vida portuguesa dans le Chiado, qui réédite des produits traditionnels au look vintage, les emballages sont aussi chouettes que le contenu! Et la boutique une vrai régal

P1010312

P1010315

P1010316

Juste à côté, une chouette librairie, la Librairie Bertrand, où nous avons beaucoup regretté de ne pas parler portugais du tout! et nous avons découvert en rentrant qu'il s'agirait de la plus vieille librairie du monde, wouahou !

P1010310

Non loin de là, quelques boutiques de déco et design où l'on trouve toutes les marques très en vue (ah ce carrelage!) et aussi des boutiques de vêtements très intéressantes.

Lisbonne1

 Pour rapporter des conserves de poissons, direction la Conserveira de Lisboa, à 2 pas de notre hôtel et son choix impressionnant

20130304_095312

20130304_095533

encore plus à côté de notre hôtel (donc juste derrière la Place du Commerce), impossible de retrouver le nom de cette jolie boutique de souvenirs très sympas

20130304_101025

20130304_101936

Un beau quartier pour faire du shopping se situe rue Dom Pedro V, avec pour commencer, l'incontournable Solar, la Mecque de l'azulejos, qui possède une collection unique de carreaux. On y passé un très long moment avant de nous décider!

20130304_113645

20130304_113737

20130304_113940

Juste à côté le très branché concept store Fabrico Infinito, où l'on a encore regretté de ne pas lire le portugais

20130304_121552

A côté de la place Principe Real, nous sommes entrés dans un concept store, plutôt axé enfants et maison, et j'ai adoré ces jolies chaussures façon clarks en beau cuir coloré

20130304_133524

 Côté vintage, nous sommes allés le samedi aux puces de la Feira da Ladra, où il faut aimer farfouiller et où la foule est dense

P1010163

Côté vintage encore, on peut être charmé par l'aspect de certaines boutiques de la Baixa, qui sont restées dans leur jus

P1010437

Et voilà le fruit de notre craquage pour nous 2, et les filles, le citron aussi est Lisboète!

P1010494

Evidemment, 3 jours, c'est court pour explorer les richesses de Lisbonne en restos, cafés et boutiques, on reviendra!