depuis samedi dernier, au Jardin des Plantes très exactement. 

Cette année, Nantes est la capitale verte de l'Europe et tous les espaces verts sont à l'honneur: la nature gagne la ville, pour le plus grand bonheur de tous.

P1020870

P1020871

Claude Ponti a investi le Jardin des Plantes, et c'est l'Appouare vagabonde mirante qui nous accueille à l'entrée.

P1020872

J'avoue que je ne suis pas une grande fan de ses histoires, mais j'aime beaucoup l'univers visuel qu'il crée, surtout ses arbres et végétaux fantastiques, et j'aime aussi sa façon de créer des mots pleine d'humour et de poésie. La promenade dans le jardin à la découverte de ses installations est donc très agréable et vraiment drôle: on s'émerveille et on rigole, à tout âge!

P1020875

Samedi dernier, la foule se pressait autour du tout nouveau salon d'hiver pour faire dédicacer ses albums par l'auteur, nous remettons donc à plus tard la visite de cette nouvelle serre de l'île aux palmiers (tout un programme!)

P1020901

Nous commençons par le labyrinthe des rêves et des cauchemars où il fait bon retrouver les herbes toutes douces du pays des rêves après avoir cotoyé les plantes piquantes du monde des cauchemars

P1020883

Puis, au détour d'un bosquet, on découvre le banc d'un géant sur lequel il a laissé son panier de courses et son tricot (car comme chacun sait, tous les géants tricotent)

P1020909

P1020918

Au loin, on aperçoit un poussin tout vert couché dans l'herbe, nous irons le voir de plus près plus tard

P1020917

On arrive ensuite au pied d'une chandelle verte (cliquez sur la photo pour lire son histoire)

claude-ponti

et on se repose sur des bancs processionnaires après avoir admiré une drôle de cascade (qui n'est pas vraiment une cascade en vrai...) peuplée de petits champignons espiègles

P1020928

P1020939

On arrive ensuite vers les Totémimiques, voisins du génie des jardins qui jetait un oeil dehors ce jour-là

P1020942

P1020943

P1020944

P1020945

Après une halte pour saluer et caresser les pensionnaires caprins du jardin, on découvre l'envol des livres, où sont disposés de drôles de nids de lecture, et un abri fait de bambous entrelacés, comme un cocon protégeant le lecteur de l'agitation extérieure

P1020952

P1020953

P1020957

On remonte enfin admirer le poussin endormi, en se disant que l'herbe si verte doit être un matelas bien confortable, le veinard!

P1020968

Les installations sont visibles jusqu'au 20 octobre, et il y a même des nocturnes les vendredis avec de nouvelles surprises! A refaire donc!

Et si vous passez par le Jardin des Plantes, n'oubliez pas d'aller admirer les petits jardins créés par les élèves des écoles nantaises et vous tomberez peut-être aussi sur un aquarelliste de talent!

P1020905

P1020906

P1020908